NEWSLETTER #
ACTUALITÉS SAISON 2016-2017



       [ bonté divine
       [ Connais-Moi Toi-Même
       [ L.U.MEN
       [ La danse, une histoire à ma façon
       [ Transports Exceptionnels
       [ Travelling
       [ Ze bal !


       [ Cartes sur table
       [ Cinégeste
       [ EVENEMENT BEAU GESTE
       [ PROJET "SACRE"
       [ Projet photographique

PROJET "SACRE"
Projet participatif - création 2016/2017

/ / LE SYNOPSIS

Le chaos et la rigueur, l’énergie sous contrôle magnétique et explosif de la partition, une jeunesse de tous les âges qui s’invente des rites sortis des souvenirs primitifs et ancestraux de nos corps premiers, des qualités aux multiples tensions qui envahissent le plateau en accord aux désaccords profonds et stridents, courses des groupes à l’unisson sortis des bois de part et d’autre pour des rencontres dissonantes, imprévisibles et nourricières comme la matière naît de l’énergie, Big Bang des origines d’où surgissent l’émotion et la liberté pour un monde poétique et inversé, ce qui est dernier est premier, ce SACRE est celui de la jeunesse non verbale et innocente, envahissante et diffractée dans un espace physique circonscrit aux trois murs d’un plateau ouvert vers l’infini mental de nos regards émerveillés.

/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /

/ / LA DÉMARCHE DE PHILIPPE PRIASSO

Chacun des 8 ou 9 groupes d’âge, de maturité ou de technique différents travaillera des éléments séparés dans la partition chorégraphique pouvant aller de quelques secondes à quelques minutes et venant s’insérer dans la partition musicale comme un puzzle qui, au final, trouvera tout son sens une fois toutes les pièces replacées dans leur cohérence les unes par rapport aux autres. Cela induira une discontinuité apparente des chorégraphies de groupes dans la continuité musicale avec des groupes-solos, des croisements de groupes, des accumulations voire l’envahissement total de la scène, mais aussi des rencontres de groupes entre eux comme par exemple des transports des plus jeunes par les plus âgés, des prises ou des accroches, des sauts au-dessus ou passages en dessous, etc….

Un énorme travail de précision musical sera exigé en même temps qu’une rigoureuse gestion de l’espace. Pour cela l’ouverture de la scène sera totale, le plateau se découvrant dans toute sa nudité. Les groupes seront répartis à cour comme à jardin, assis, debout, couchés ou dans des starting-blocks avec la présence obligatoire des enseignants qui, à vue donneront les tops pour les entrées comme pour les appels à sortir de scène.

A l’aide d’un ou d’une musicologue je découperai la partition de façon à la répartir ( intelligemment ? ) entre les différents groupes. Je tâcherai donc d’établir au plus près un synopsis chorégraphique avant le début du travail de danse proprement dit. Tout comme la recherche sur le mouvement, cela prendra beaucoup de temps en amont. Le Dancing sera toujours requis, autant que possible…
Une fois le travail chorégraphique de chaque groupe achevé, il faudra programmer des rencontres de certains groupes entre eux jusqu’à la réunion de tous quelque temps avant l’échéance.

Je pense que cela va être une belle et passionnante expérience. Pour ma part j’y suis prêt. J’espère qu’elle vous séduira aussi pour nous embarquer tous dans une aventure unique sous l’œil vigilant et malicieux d’Igor.


Projet en partenariat avec le Théâtre de l'Arsenal, nouveau théâtre de Val-de-Reuil

 
 

Conception
mise en scène

Philippe Priasso

/ / / / / / / / / / / / /

assisté de

Marta Mella

/ / / / / / / / / / / / /


Distribution

(en cours)