NEWSLETTER #
ACTUALITÉS SAISON 2016-2017



       [ bonté divine
       [ Connais-Moi Toi-Même
       [ L.U.MEN
       [ La danse, une histoire à ma façon
       [ Transports Exceptionnels
       [ Travelling
       [ Ze bal !


       [ Cartes sur table
       [ Cinégeste
       [ EVENEMENT BEAU GESTE
       [ PROJET "SACRE"
       [ Projet photographique

BONTé DIVINE
de et par Pascale HOUBIN et Dominique BOIVIN

Nous abordons l’histoire d’Abélard et Héloïse, personnages médiévaux, archétypes d’une aventure amoureuse passionnante et passionnée, reliant le monde laïc à la spiritualité, l’amour charnel à la dévotion divine, questionnant le sens de la fidélité, de l’engagement, celui du sacrifice, de la foi, du renoncement… Nous avons créé “bonté divine” avec humour, intuition, abandon, cœur

Pascale et Dominique

/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /


Il est peu de noms aussi populaires que ceux d’Héloïse et d’Abélard
Abélard est un des grands intellectuels du douzième siècle, philosophe, poète et théologien.
Héloïse, dès sa jeunesse, étonne et ravit par l’étendue et la gravité précoce de son savoir.
Au moment de la rencontre, elle a quinze ans et lui trente-sept ans !
Ce qui a immortalisé dans les imaginations le souvenir d’Abélard et d’Héloïse c’est la dramatique histoire de leur passion
On en connaît les péripéties saisissantes
On sait comment Abélard entre dans la maison de l’Abbé Fulbert à titre d’hôte et d’ami, avec quelle impétuosité souveraine, il ravit l’amour d’Héloïse, avec quelle héroïque abnégation Héloïse se donne.
Putain d’Abélard et non de Dieu telle se veut Héloïse
La divulgation de leur secrète union déclenche la vengeance de l’Abbé Fulbert qui le maîtrise et le châtre.
Les deux amants écrivent leurs lettres célèbres pendant leurs vies séparées. Abélard entre au monastère et Héloïse au couvent !
Pierre finit ses jours à l’âge de 63 ans. Héloïse décède vingt ans après.
Une touchante légende ajoute que sur l’ordre qu’elle donna avant d’expirer, son corps ayant été déposé dans le caveau de son mari, Abélard étendit les bras vers elle pour la recevoir et les referma dans cet embrassement.

/ / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / / /


En tandem Pascale Houbin et Dominique Boivin entreprennent une nouvelle création.
Un duo très librement inspiré d’un couple de légende, Héloïse et Abélard. De l’amour charnel à la foi, les deux chorégraphes revisitent le Moyen Âge, ses archétypes, et interrogent l’esprit du temps. Vocabulaire gestuel et questions de sens se liguent autour des mots et de leur usage, interrogent des aspirations authentiques comme la fidélité ou l’engagement. Courtoise conspiration dont le texte chorégraphique tisse les correspondances. Très expressif, le titre donne le ton : bonté divine. Un spectacle serti d’humour, entièrement voué aux abandons du cœur et à ses intuitions.

Irène FILIBERTI



Beau Geste - Non de Nom - Halle aux Grains, Scène Nationale de Blois - Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Scène Nationale - Manège de Reims, Scène Nationale - Danse à Aix, Festival 2003 avec le soutien du Théâtre
Jean Lurçat, Scène Nationale d’Aubusson

 
 

Conception, chorégraphie et interprétation

Pascale HOUBIN
Dominique BOIVIN

/ / / / / / / / / / / / /


Lumières :

Patrice BESOMBES

/ / / / / / / / / / / /


Montage musical

Pascale HOUBIN
Dominique BOIVIN

/ / / / / / / / / / / /


Réalisation musicale

Jean-Jacques PALIX

/ / / / / / / / / / / /


Réalisation décor

Eric LAMY
Romuald DEPREZ

/ / / / / / / / / / / /


Régie générale

Eric LAMY
Denis RION